Bois rouge dans la revue Arpa

Mappemondes, numéro 106-107 de la revue de poésie Arpa : 52 auteurs pour un tour du monde… Entre l’Italie et l’Irlande, le Cameroun avec un extrait de Bois rouge, poème pour instruments de la forêt.

En sa nuit verte
Naquit le chant
Chant du bois rouge
Chant du sang
Et ce ne fut que nuit longtemps
Et vent de la lune lointaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s