Horizontal et l’ennui
notation 4

Chant d’un coucal du Sénégal plus aigu que dans l’ordinaire, long glouglou comme d’un vin qu’on verse. Le coucal vide les bouteilles de la brousse.
La notation est un art de forêts inconnues. D. Hasselmann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s