Lignages – 4

Un dimanche aux États-Unis :
Longer le cimetière, tourner,
Flotter dans un entre-deux,
Un ciel bizarre, inhumain,
Descendre de voiture
Dans un bonheur très lointain,
Appréhension légère,
Monter les escayers,
Gravir le carrelage et
Quel que soit ton rang
Toujours rester derrière,
Le repas, la vaisselle, les voix,
Malgré tout c’est un monde,
Il y a de la lecture,
Des bandes dessinées
Et des revues de rien
Et l’on peut être là en étant à côté,
Il dit que c’était bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s