Invitation à la lecture d’un poème d’Antoine Maine

Il ne faut pas trop parler d’un poème, comme Zundel le disait à propos de Dieu, on l’abime. Cette note n’est donc qu’une invitation à lire On pourrait croire, qu’Antoine Maine nous offre sur son blog De passage, à se laisser emporter par son pouvoir évocateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s