conversation – étonnement

Là où je ne peux aller
Ce que je ne peux dire
Etrangement forment les mots
Du paysage et du jeu

S’estompe ce que l’on veut saisir

Notre étonnement douloureux
Court après la lumière
En l’oeuvre qui se poursuit

  2010

Un commentaire sur “conversation – étonnement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s