conversation – un seul est là

Je sors à l’heure dernière
Qui est l’heure si douce
Où la lumière orange
Chante dans le verger
J’attends
Que l’écrit s’impose
Ou seulement quelque chose
Proche de rien
L’appel d’une grive
La plongée d’un martin
Quelqu’un pourrait venir
Mais personne ne vient
Un seul est là
Qui ne parle pas
Se tient tout entier
Entre mon silence et le sien
Au bord de ce qui m’attire

  2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s