notes à proposd’un paysage (8)

Le paysage est devant, ce qui se tient à certaines distances de soi comme perception du regard et porte au jugement, l’estime selon quelqu’un, une impression sur fond de l’œil en plus ou moins degré d’aveuglement ; il faut franchir l’espace de mise au point sécuritaire puis faire le noir en des endroits du cerveau, où lire alors, si vraiment, c’est d’abord transplanter le dehors dedans qui n’est pourtant qu’une image. Mais on bâtit plutôt le décor souvent, celui d’auto-mise en scène, projection sur l’écran factice du rapport au moi dans l’instant et l’on va clamant « c’est à voir » quand l’aperçu n’est qu’une part éthérée du spectre de soi-même.
Donc au cours de mille et cents, selon l’échelle d’un autre temps, même lorsqu’accostèrent les fils de l’eau se baignant dans les crevettes qui de leurs corps poisseux affamés d’or d’épices ponctuèrent la côte de comptoirs et de croix, troquant contre clochettes des condiments fameux, qu’à partir de récits tombés des bouches scorbutiques d’eux on fit Description de l’Afrique, de leurs souvenirs rapportés des collections végétales et cabinets de curiosités, même aussi quand aux escales on dressa des réserves pour le trafic, le dedans-paysage de nous demeurait inviolé, le fut encore à l’époque de l’exploration engouée pour l’intérieur du pays des Nègres.

5 commentaires sur “notes à proposd’un paysage (8)

  1. je saisis ici, que chaque paysage est cette part devant et cette autre dedans et que seule la faim de connaître et de « possession » rend la chose belle et riche et foisonnante selon son appétit. je viens de lever mon regard sur mon très calme pays: il est sujet à mon exploration/ intérieur- noir… j'aurai seulement d'autres vocabulaires, plus arides, plus secs, plus maigres pour le dire que ceux qui logent sous les tropiques

    J'aime

  2. « qu'une part éthérée du spectre de soi-même. »
    [paroles à boire, à désaltérer – merci]
    [Alors
    attendre que l'intention soit belle/pure
    pour que paysage nous renvoie son intime?
    et nous laisse voir
    au-delà de nos yeux?]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s