un reste d’hier au fond des bassines

Sort de la nuit comme une buse de son aire, scrutant à l’entour du drap, voit qu’un peu de salive glisse sur l’oreiller, défroisse le jour en papier, la liste des à faire, s’applique sans bonheur aux gestes animaux, passe la revue des émonctoires, traine aux vécés, dans la cuisine, allume les infos pour garder sa colère, brasse un yaourt avec du miel et des épices, qui selon la note boostent la libido. Avise les nuages d’un ciel noir de guerre, l’angle des vérandas, le linge oublié, les portions de cours, un reste d’hier au fond des bassines ‒

Vénus en son salon #27

4 commentaires sur “un reste d’hier au fond des bassines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s