F. S. Ndzomga / résidence – 7

La squatteuse D’abord traverser ces lieux où les prophètes prêchent depuis un téléviseur, espérant ainsi vendre une foi mi-illusion mi-opium à ceux qui sont proches et ceux qui sont lointains mais à portée des ondes. Sur place, il faut bien sûr un mini-prophète pour recevoir le sacré-message, calibrer l’antenne parabolique, tenir les saintes paroles et … Lire la suite F. S. Ndzomga / résidence – 7

F. S. Ndzomga / résidence – 6

Après la résidenceIAprès la résidence, je continuerai mon chemin en silence, m’abandonnant désormais aux drogues de l’existence. Ne plus repenser le tout-autour, immortaliser quelques scènes profondes du quotidien, ne plus marcher pour cristalliser en soi jours et semaines passés à ruminer le poème. Après la résidence, je me laisserai aller à la vie, prendre la … Lire la suite F. S. Ndzomga / résidence – 6

F. S. Ndzomga / résidence – 5

Ce qu'il y a de souterrainICette habitude de notre mémoire à se rattacher au passé, aux souvenirs douloureux. La mémoire est d’abord mémoire de blessures, sélective, obstruée, saturée par tous nos espoirs et nos peurs. Quelque part dans le tunnel, on s’est perdu en ne préméditant rien. Je ne suis pas vraiment dans le quartier-subdivision … Lire la suite F. S. Ndzomga / résidence – 5

F. S. Ndzomga / résidence – 4

La portion de tempsILa portion de temps consacrée au rêve éveillé est très conséquente en ville. L’autre alternative est cette vie de mort-vivant du complexe industriel. Ce qui nous sépare du village, ce n’est rien de plus que la prétention. Ce qui est superficiel devient ici la pierre angulaire. IILes sons qu’émettent les choses nous … Lire la suite F. S. Ndzomga / résidence – 4

F. S. Ndzomga / Oppression

La ville a quelque chose d’oppressant en tant que fruit immature de la compression des distances, de tous les revêtements grotesques que l’urbanisme décide d’appliquer à la nature, de tous ces élancements pour conquérir l’espace au-dessus de l’espace et construire une vie sur sa vie donnée. La vraie vie devient cette couche supérieure, superficielle, ce … Lire la suite F. S. Ndzomga / Oppression